Ouvrir fermer
FOIRES D'ART

Art Basel

13-16 juin, 2013

La Maison Ruinart, la plus ancienne maison de champagne, établit en 1729, a entretenu des relations étroites et de longue date avec le monde de l'art et du design. Cela commenca dès 1895 quand André Ruinart engagea l'artiste tchèque, Alfons Mucha, afin de créer une affiche publicitaire. Depuis lors, Ruinart a travaillé avec de nombreux artistes et designers dont Maarten Baas, India Mahdavi, Gideon Rubin et Hervé Van der Straeten.

La dernière collaboration artistique de la Maison est avec Piet Hein Eek, dont la passion pour le travail du bois est égal. Pas le bois traditionnel utilisé par les charpentiers ou le bois solide utilisé par les sculpteurs, mais le bois déjà riche en histoire; le bois que nous avons tendance à ignorer, négligent sa beauté naturelle. Depuis plus de vingt ans, il a conçu des marqueteries contemporaines dans ce bois qui a pris une patine au fil du temps. Grâce à ses collections de chaises, tables, fauteuils et coffres, cet artiste, diplômé de l'Académie de Design d'Eindhoven, explore l'authenticité du bois tout en lui offrant des interprétations tout à fait inattendues. 
L'inspiration de la Maison dans la collaboration avec Piet Hein Eek est enracinée dans sa propre association historique avec le bois. Ruinart est la première maison de champagne à transporter son champagne dans des caisses en bois, sa première cargaison enregistré en 1769. L'utilisation de ce type de caisse ne s'est répandue dans les autres maisons de champagne qu’à partir de 1830.

Piet Hein Eek voit l'histoire de la Maison Ruinart, comme l’indique sa production d'une installation monumentale, à mi-chemin entre une sculpture et un morceau d'architecture. Cette construction gigantesque, 7 mètres de large par 5 mètres de haut, joue sur la puissance de la réunion d’unités individuelles. Douze modules, de forme trapézoïdale en référence aux coffrets individuels, sont assemblés pour créer un arc s'appuyant sur deux piliers. Au centre de cet arc symbolique, quatre modules réfèrent à l'aventure des premiers ciasses en bois de la Maison du XVIIIe siècle: vingt-six bouteilles sont nichées dans chacune des quatre unités créant une forme géométrique aérienne.

Cette œuvre monumentale n'est rien d'autre qu’une immense arche en bois, voûtée comme les hauteurs des Crayères Ruinart. L'idée est venue à Eek lors de sa plongée en profondeur dans le cœur des caves de la Maison. En face de lui était l'immensité de la hauteur, une cathédrale creusée dans la craie, le ventre rempli de ces vins d'exception, qui voyageront à travers le monde dans leurs caisses en bois célèbres...

Follow Ruinart

Facebook

Instagram

EN SAVOIR PLUS