Skip to main content
  • image

    Composition

    Dom Ruinart rosé est unique dans son assemblage

    Dom Ruinart Rosé est unique dans son assemblage, c’est une sorte de « blanc de blancs rosé ».

    Élaboré à partir de 81% de Chardonnay des grands crus de la côtes des Blancs pour 69% (Avize, Cramant, Le Mesnil-sur-Orger) et de la Montagne de Reims pour 31% (Sillery, Puisieulx) et de 19% de Pinot Noir vinifié en rouge, issu du seul cru de Sillery.

    • Vendanges manuelles
    • Fermentation alcoolique en cuves inox thermo-régulées (18 – 20°C)
    • Fermentation malo-lactique
    • Dosage : 4 g/l
  • image

    Notes de dégustation

    C'est sans doute l’un des rosés de Ruinart les plus délicatement aromatiques qui se puissent trouver. Il n’a que douze ans de maturation et pourtant, il a déjà exprimé l’essentiel. La framboise fraîche s’accorde à l’acidité des gelées de groseilles avec une touche de fraise des bois.

    C’est un vin plus crayeux que fumé. Ses épices orientales toutes de complexité, ses bois de rose d’une grande finesse, un air de rose fanée flottent à la surface du champagne quand la matière s’affirme en bouche.

    Cette expression brillante révèle une équation surprenante : le velouté et la race s’accordent pour décrire un grand vin. Dom Ruinart Rosé 2004 prend place à la suite de ses prédécesseurs, les incomparables 1998 et 2002 d’abord, puis tout ceux de cette lignée si ancienne.

  • image

    De la flûte à l'assiette

    Ce grand champagne rosé basé sur le cépage Chardonnay permet d'aller à la fois sur un registre marin (takaki de saumon, thon mariné,…) ou terrien (volailles et veau notamment).

    <p>Quelques années de garde supplémentaires autoriseront des accords avec les mêmes ingrédients mais autour de notes plus intenses, épicées, chaleureuses.&nbsp;</p>
     

Le mode paysage n’est pas disponible.

Afin de profiter de votre expérience, nous vous invitons à revenir en mode portrait.

Paramétrer les Cookies