DOM RUINART

LE BOUQUET DE CHAMPAGNE : SOMPTUEUX ET BAROQUE

Par Maarten Baas

Il est tombé du ciel et de la nuit comme un météorite de luxe. Fulgurant comme la foudre. Sous le choc, telles de pures gouttes de mercure, les pampilles de cristal ont roulé sur la table dressée. Il brille désormais de toute sa splendeur baroque, renversé sur la flaque de verre aux reflets de glace qui lui sert de piédestal parmi les bougeoirs, les flacons et les flûtes. Le « Bouquet de Champagne » est le nom de ce saisissant lustre sculpture pour table d'apparat réalisé pour Dom Ruinart par Maarten Baas en 2008. Dans les arts de la table, il fait déjà date.

  • DOM RUINART VU PAR MAARTEN BAAS

    Le Seau "Melting"

    Dom Ruinart : 1959-2009, 50 ans d'existence, 21 millésimes d'exception. Pour fêter la cuvée de prestige créée en hommage au moine qui inspira la Maison Ruinart, Maarten Baas ne pouvait que revenir à ce XVIIIème siècle inventif, audacieux, raffiné, qui hantait déjà le Bouquet de Champagne.

    « Melting » est plus qu'un simple seau à champagne...

  • C'est un saut dans le temps, un éloquent détour de style à la recherche d'un art de vivre qui fit du vin de bulles son vin de prédilection, sa boisson miroir. Pendant 2009 du rafraîchissoir du XVIIIème siècle, Melting, sur son assise fondue, penche, comme penchent les flûtes conçues aussi par Maarten Baas à l'occasion de cet hommage. Ils penchent, comme le flacon dans son seau, comme on se penche sur le passé pour y lire le présent, comme on se penche vers quelqu'un que l'on aime ou comme se penchent les fleurs : par inclination pour la beauté.

  • MAARTEN BAAS

    Artiste Non-conformiste

    Certains le surnomment « l’enfant terrible du design » et le situent à mi-chemin entre esprit baroque et esthétique néo-punk. Né en 1978 en Allemagne, Maarten Baas a grandi et étudié en Hollande, patrie du design s’il en est.

    Diplômé de l’Académie de Design d’Eindhoven, le jeune homme sort de sa promotion sur un coup d’éclat, avec un projet d’étude consacré au mobilier calciné, et tout simplement baptisé… Smoke !

  • Dès lors, les grands prix et les projets d’envergure se succèdent, à l’image de ses collaborations avec l’éditeur britannique Established and Sons, la Contrasts Gallery de Shanghaï ou ses créations pour la Maison Ruinart. Plusieurs objets de Maarten Baas ont aussi intégré les collections permanentes de musées internationaux, comme le Victoria & Albert Museum de Londres, le Stedelijk d’Amsterdam, le Musée d’Art d’Indianapolis ou le San Francisco Museum of Modern Art.

    Peu disert sur son travail, Maarten Baas défend farouchement son indépendance et son engagement pour le design d’auteur. Ses interventions aux côtés de la Maison Ruinart expriment cette exigence implacable, toujours mêlée d’une irrépressible envie de s’amuser avec les formes et les matières.

LA COLLECTION

DOM RUINART

Nouveaux Millésimes par Maarten Baas

La création d’un nouveau millésime est un instant rare. Rare dans la vie d’une maison de champagne, rare pour les amateurs qui l’attendent depuis des années.  C’est ce moment d’exception que célèbre aujourd’hui la Maison Ruinart, puisque les millésimes Dom Ruinart Blanc 2002 et Dom Ruinart Rosé 1998 sortent pour la première fois de leur réserve.  Et c’est Maarten Baas, grand ami de la Maison, qui s’est chargé de cette célébration.