Skip to main content
ART ESPACE PRESSE

Vous trouverez ci-dessous le matériel presse disponible concernant l'installation permanente Movement créée par Tomás Saraceno avec Aerocene pour Ruinart : dossier de presse digital et visuels HD.

image

Vers l'ère de l'Aerocene avec Tomás Saraceno et Ruinart

Née d’une préoccupation commune face au dérèglement climatique, l’installation permanente Movement créée par Tomás Saraceno avec Aerocene pour Ruinart souligne de façon sensible l’urgence du défi climatique.

En proposant un point de vue esthétique sur l’importance de l’air pour le développement de la vie sur terre comme dans le vignoble champenois, l’artiste argentin nous rappelle combien l’équilibre de l’écosystème terrestre est fragilisé par l’activité humaine.

Un seul degré de température supplémentaire suffit à faire s’envoler une sculpture gonflable aérosolaire, de la même façon que le réchauffement d’un degré du climat champenois perturbe chaque année la maturation du raisin…

AU RYTHME DE LA NATURE, UN VOL ÉPHÉMÈRE DONT LA TRACE PERDURE

À l’aube, au moment où la nature s’éveille, l’artiste réunit quelques participants au coeur du vignoble de la Maison Ruinart, le temps du vol libre d’un Aerocene qui s’élève dans le ciel grâce à la chaleur produite par les rayons du soleil.

Cette expérience collective se double d’une performance créative dans la cour de la Maison : cette fois-ci, Tomás Saraceno accompagne le mouvement de la sculpture gonflée d’air.

Un capteur enregistre sa trajectoire, transposant le tracé virevoltant en une sculpture immatérielle, Movement. L’oeuvre évolue au rythme de la nature pour créer une expérience restituée par la technologie, une oeuvre dématérialisée.

« Cette performance requiert beaucoup de patience. Si le temps est trop nuageux, ou s’il y a trop de vent, la structure ne pourra pas s’envoler…À l’heure du réchauffement et du dérèglement climatique nous devons apprendre à vivre avec ces contraintes mais aussi tout mettre en oeuvre pour sauvegarder un équilibre.» Tomás Saraceno

DES VALEURS COMMUNES

L’observation attentive de la nature est au coeur de la démarche artistique de Tomás Saraceno comme du travail de la vigne de la Maison Ruinart.

Cette parfaite connaissance du climat va de pair avec le constat de son dérèglement : depuis quelques années, en Champagne, le raisin murit plus vite et les vendanges ont tendance à commencer plus tôt.
En 30 ans, la température moyenne a augmenté de 1,3 °C.

Symptôme d’une crise climatique plus globale, ce réchauffement a conduit la Maison Ruinart à s’engager pour la préservation de l’environnement à travers des pratiques de viticulture durable encourageant la biodiversité.

C’est pour partager cette prise de conscience avec le plus grand nombre, que la Maison Ruinart a souhaité faire appel à des artistes engagés tels que Tomás Saraceno.

« Dans mon travail, la précision et la conscience de l’environnement sont essentiels. Un degré de température supplémentaire peut faire une énorme différence en termes de textures et d’arômes du vin. » Frédéric Panaïotis, Chef des caves de la Maison Ruinart

 

UNE OEUVRE NUMÉRIQUE ANCRÉE EN CHAMPAGNE

Les visiteurs de la Maison Ruinart pourront faire sur place l’expérience de Movement grâce à l’application Aerocene qui documente la performance réalisée par Tomás Saraceno.

La sculpture aérienne générée par cette performance rejoindra ainsi le terroir artistique de la Maison, sous la forme d’un Aéroglyphe en réalité augmentée.

Elle constituera la signature d’un manifeste pédagogique en faveur d’une meilleure cohabitation entre les espèces et avec la nature.

Une stèle complètera ce dispositif, évoquant le mouvement aérien effectué par l’artiste et renvoyant à l’application Aerocene.

00 : 08 : 00
Tomás Saraceno avec Aerocene pour Ruinart
Découvrez la vidéo qui retrace le premier vol d’Aerocene réalisé par Tomás Saraceno en Champagne, dans le vignoble historique de la Maison Ruinart.

Le mode paysage n’est pas disponible.

Afin de profiter de votre expérience, nous vous invitons à revenir en mode portrait.