Back to ruinart.com
chargement

Par Hubert le Gall

Un hommage au vignoble

Le calendrier de verre

Aujourd’hui, Hubert le Gall  raconte l’histoire de Ruinart, celle de la plus ancienne des Maisons de champagne. Une histoire qui trouve sa genèse dans notre vignoble champenois. Dans les vignes de Sillery, il a découvert le chardonnay, cépage iconique de la Maison Ruinart. Les rayons du soleil mettent en exergue sa transparence profonde et sa luminosité que l’on retrouve dans la cuvée emblématique de la Maison : le Blanc de Blancs. Hubert rend donc hommage au temps qui passe, rythmé par les saisons et par le travail de l’homme à travers cette série de douze sculptures qui représentent chacune un mois de l’année. Le pied de vigne devient symbole. Autour de lui, les saisons défilent à leur rythme immuable lui apportant les transformations nécessaires à la naissance du champagne. L’homme et la nature sont au coeur de cette belle histoire artistique.

Le vignoble en mars

Sélectionnez une oeuvre

En savoir plus


the gallery
Explorer la galerie
Janvier
Janvier
Le ciel est bas et lourd. La vigne est recouverte d’un doux manteau blanc qui s’accumule à ses pieds. La nature sommeille. Dans la lumière froide, une silhouette profite de ce calme pour tailler la vigne. Un travail long et fastidieux auquel l'homme prend plaisir malgré le froid mordant
.
Février
Février
La taille se prolonge pour faire monter la sève. Cette sève qui alimente la plante, perle : la vigne pleure. Ses larmes avec ces gouttes bleues défient l’hiver. La neige se transforme en manteau glacé et brillant. De temps à autres un rayon de soleil perce et transperce le gel, illuminant brutalement la vigne.
Mars
Mars
L’homme, toujours dans la vigne, prépare sa croissance en liant ses charpentes et ses sarments. Il la guide vers le meilleur et la prépare à recevoir tout ce dont elle a besoin pour s’épanouir : du soleil et de l’eau
Avril
Avril
La vigne sort délicatement de l’hiver, c’est le débourrement. D’un vert tendre, la montée de sève s’étoffe à la base du cep et pointe gaiement. Les bourgeons gonflent. Tout est en transparence.
Mai
Mai
Le printemps s’éveille et la nature s’épanouit. Les jours rallongent. Les pousses d’un vert délicat laissent apparaître les grappes rudimentaires. Leur transparence et leur rondeur évoquent déjà la finesse et l’élégance du Blanc de Blancs. Mais la vigne se retient encore. La lenteur est essentielle. L’homme ébourgeonne : il supprime les pousses portant peu ou pas de raisin pour ne garder que le meilleur.
Juin
Juin
Voici venu le temps de la floraison et de l’épanouissement. La vigne explose. Sa croissance devient rapide et doit être domptée par l’homme qui la relève et la palisse. Le soleil darde ses rayons vers chaque ceps. Il se réverbère sur les caillasses qui tapissent le sol entre les rangs : les reflets argent qui irisent le pied en sont la représentation. La vigne dialogue avec l’extérieur.
Juillet
Juillet
La floraison laisse place à la nouaison qui voit la fleur se transformer en grains. Le cep est coiffé par une cloche de chaleur d’un jaune transparent qui l’enveloppe. C’est le soleil qui lui insuffle la vie. Le réceptacle à la base montre à quel point la vigne s’ouvre grand pour recevoir tout ce qui lui est nécessaire pour s’épanouir.
Août
Août
Le bois qui soutient le pied a complètement disparu sous la foison de feuilles et de fruits. À perte de vue, tout ce vert ondule doucement sur les coteaux de la Champagne. Le grain arrivé à maturité atteint sa taille adulte et change de couleur : c’est la véraison. L’homme est très attentif. Il place le pied comme sous une cloche à la manière d’un reliquaire. Il le scrute. Les derniers moments avant la récolte sont si cruciaux. La vigne a besoin de soleil et d’eau. Ces gouttes, si essentielles à sa croissance, sont matérialisées par les sphères transparentes qui coiffent la sculpture. La coupe d’un jaune lumineux figure le soleil et tous ses bienfaits.
Septembre
Septembre
Le moment tant attendu arrive enfin. Les vendanges. On distingue partout dans le vignoble des essaims de vendangeurs qui tels des abeilles, butinent le grain qui deviendra champagne. Le jus s’échappe de ces belles grappes mordorées. L’effervescence est partout avant de venir dans le verre. On la retrouve aussi dans l’oeuvre d’Hubert avec le choix de ce verre parsemé de petites bulles dont la transparence évoque celle du Blanc de Blancs. Il est surmonté de bulles qui font penser au pétillement dans le verre et qui s’évadent.
Octobre
Octobre
La vigne se replie sur elle-même. Les feuilles se recroquevillent et tombent, laissant apparaître à nouveau le bois. L’homme n’intervient pas. Il observe les couleurs évoluer du vert vers l’ocre.
Novembre
Novembre
L’élan vers le sol s’accentue. Les feuilles tombent et redeviennent terre. La vigne va se nourrir de cet engrais providentiel. L’homme commence à la façonner en la taillant.
Décembre
Décembre
Le temps s’arrête : la vigne entre en hibernation, elle se referme comme une boite. Tout devient noir, perd de sa transparence. Chaque cep prend des forces en attendant sa renaissance.
Lire la suite

Fermer

D'autres vidéos à propos de
ruinart by Hubert le Gall

Facebook Twitter Pinterest Tumblr

Le calendrier de verre

Hubert le Gall, artiste-scénographe

Hubert le Gall est né à Lyon en 1961. Diplômé en gestion, il s’installe à Paris en 1983 et commence à y exercer ses talents créatifs en 1988.
Artiste, il crée des meubles fonctionnels et poétiques. Scénographe, il travaille sur de nombreuses expositions françaises et internationales.

Son travail d’artiste trouve son inspiration dans la symbolique des choses. Son message est clair, ses oeuvres racontent toujours une histoire, originale et fantaisiste. Elles sont à son image, tel un miroir

Quand Hubert a pensé au verre pour exprimer sa vision de la Maison Ruinart, Murano et ses maîtres verriers s’est immédiatement imposé à lui comme étant l’endroit où il voulait travailler. Leur savoir-faire aussi ancestral que celui de notre maison de champagne était aussi reconnu mondialement. Le choix du maître verrier avait évidemment son importance car cet artisan allait devoir matérialiser les pensées et esquisses d’Hubert.
Il s’est porté sur l’Atelier Berengo reconnu pour ces collaborations avec les plus grands artistes contemporains.

Une journée avec Hubert le Gall dans les ateliers de verre de Murano

Aujourd’hui, Hubert le Gall raconte l’histoire de Ruinart,
celle de la plus ancienne des Maisons de champagne.
Une histoire qui trouve sa genèse dans notre vignoble champenois.

Ruinart et L'Art

En Savoir Plus

L'engagement de la Maison Ruinart dans le domaine de l'art
s'exprime via ses créations avec des artistes de renom
qui donnent leur vision de la Maison.
Une manière de faire partager son patrimoine, son histoire,
son savoir-faire et ses cuvées à travers le monde.

Découvrir