Skip to main content
Ruinart x Anne-Charlotte Saliba - Immersive Block_FR-FR

Ruinart x

Anne-Charlotte Saliba

Inspirée par le large champ exploratoire offert par le papier et sa façon de jouer avec la lumière, l'artisane française Anne-Charlotte Saliba, transforme pour le Ruinart Studio l'étui seconde peau en une veilleuse, offrant ainsi à l'écrin une utilisation à vie.

Troisième peau en blanc de blancs L'oeuvre

La designer Anne-Charlotte Saliba créé une nouvelle peau mouvante à partir de l'étui seconde peau, le transformant en une veilleuse.

Le papier est un matériau propice à la création, qui peut être utilisé de nombreuses façons et dont la couleur blanche favorise l'imagination, les perceptions, les sensations et la réflexion de la lumière.

L'artiste et artisane française a méticuleusement sculpté l'étui seconde peau pour le recycler et le sublimer. Elle a d'abord dessiné les formes des écailles sur l'étui en papier, puis les a découpées, pour enfin coudre les pièces une à une pour les assembler.

S'inspirant des fibres naturelles, des couleurs blanches et dorées, de la sobriété et de la finesse de l'étui seconde peau, Anne-Charlotte cherche à stimuler nos sens et nous invite à donner libre cours à notre imagination pour interpréter son travail.

L'engagement de Ruinart pour la préservation de la nature et du savoir-faire est ancré dans l'histoire de la plus ancienne Maison de champagne. En récupérant des étuis seconde peau existants et en leur donnant une nouvelle utilité, la Maison renforce ses engagements en matière d'engagements responsables.

Anne-Charlotte Saliba

Anne-Charlotte Saliba est une designer et artisane d'art indépendante qui crée des luminaires et des bas-reliefs, en s'inspirant de la nature. Après avoir terminé ses études en arts appliqués, design d'environnement et architecture d'intérieur, elle s'est rapidement spécialisée dans le travail du papier, lui offrant un large champ d'exploration pour sa création.

Les essences en papier qu'elle utilise proviennent de forêts durables, ce qui témoigne d'une volonté d'éco-conception faisant écho aux enjeux environnementaux qui animent la Maison Ruinart au quotidien.

Anne-Charlotte aime travailler des matériaux ayant déjà une histoire, se les réapproprier en les ramenant à leur essence et raconter quelque chose de nouveau en leur donnant une nouvelle forme et une nouvelle utilité.

Commissionnée par Ruinart pour recycler les étuis seconde peau existants et leur donner une utilisation à vie, l'artiste a réalisé un travail minutieux de sculpture, sublimant l'écrin en créant une troisième peau Blanc de Blancs. Ce travail manuel fait ressortir une délicatesse qui reflète le champagne, depuis sa production avec le soin apporté aux vignes jusqu'à sa dégustation avec la finesse de ses bulles.

image

Ruinart Studio

Première Maison de champagne, Ruinart a, depuis sa création en 1729, une relation d’exception avec le monde de l’art. Animée par la volonté de faire émerger de nouvelles générations d’artistes, la Maison a créé le Ruinart Studio.

En collaboration avec Fisheye, l'agence créative du célèbre magazine et de la galerie d'art éponymes, le programme sollicite de jeunes talents issus d’une grande diversité géographique et stylistique pour porter un regard original et créatif sur l’univers de la Maison, encourageant ainsi le renouvellement constant de la création artistique. 

Cette relation unique et durable entre Ruinart et l'art remonte à 1896, lorsqu'André Ruinart commandera à l’artiste tchèque Alphonse Mucha une affiche magnifiant la Maison. Le prodige de l’Art Nouveau marque alors les esprits avec cette première “réclame” qui inscrit profondément la relation de Ruinart avec l’art.

Ruinart x Anne-Charlotte Saliba
00 : 01 : 28

Vous aimeriez aussi

Le mode paysage n’est pas disponible.

Afin de profiter de votre expérience, nous vous invitons à revenir en mode portrait.

Paramétrer les Cookies