Skip to main content
Vik Muniz | Carte Blanche 2019

VIK MUNIZ

Artiste de l'année 2019

Pour le programme Carte Blanche Ruinart, l’artiste brésilien Vik Muniz livre sa réinterprétation de la Maison et de son lien avec la nature.

RACINES COMMUNES

En 2019, Ruinart donne Carte Blanche à Vik Muniz pour réinterpréter son univers.

Artiste protéiforme, Vik Muniz s’est exprimé dans une série d’œuvres inspirée de la notion de flux qui réinterprète les ceps de vignes à l’aide de morceaux de bois noircis et des fusains. Il a aussi donné vie à une feuille de Chardonnay, cépage emblématique du goût Ruinart, à base d’éléments organiques issus du vignoble de Sillery. Pour Vik Muniz, plus le chemin est ardu, plus l’œuvre est belle. Nul doute que le chemin fut, au regard de ses créations, très complexe.

Pour lui, l’exceptionnel nait au cœur de la complexité et le flux créatif en est la meilleure représentation. Plus le chemin est ardu, plus l’œuvre est belle.

Vik Muniz LE PORTRAIT DE L'ARTISTE

Vik Muniz est un artiste total qui a recours à de nombreux médiums tels que photographie, sculpture, vidéo et à des matériaux variés.

La démarche artistique de Vik Muniz repose sur l’utilisation de diverses matières – chocolat, fil de lin, poussière, sucre, ketchup, déchets, diamants, caviar, fleurs… - pour concevoir des images qui se réfèrent souvent à la peinture classique, et qu’il photographie pour en tirer son œuvre finale.

Ses œuvres interrogent en continu notre rapport à la réalité et à notre champ mémoriel.

Se définissant comme un « illusionniste low-tech » , l’artiste explore notre mémoire collective pour mieux l’interroger.

JÉROBOAM EN ÉDITION LIMITÉE

Vik Muniz a conçu un coffret renfermant un Jéroboam de Ruinart Blanc de Blancs en série limitée de 30 exemplaires. 

Chaque édition numérotée porte la signature  de l'artiste.

Ce coffret est fait à partir de l'une de ses oeuvres pour Ruinart, pour laquelle il a reproduit des ceps de vignes à partir de bouts de bois noircis et de fusains.

image

Le programme Carte Blanche

Persuadée que l’art a le pouvoir de transformer, de connecter et d’éclairer, Ruinart confie, chaque année depuis 2008, une Carte Blanche à des artistes contemporains de renom pour rendre hommage à son patrimoine. 

Choisis pour leurs engagements, ces artistes sont invités en résidence à Reims pour y découvrir la Maison, ses vignobles et ses Crayères. Chacun à leur tour, ils livrent leur vision du travail de la vigne et de l’élaboration des vins. Leurs propositions artistiques font échos aux valeurs de la Maison et interpellent la société sur le changement climatique. 

Cette relation unique entre Ruinart et l’art remonte à 1896, lorsqu’André Ruinart commanda à l’artiste tchèque Alphonse Mucha sa toute première réclame.