Skip to main content
Liu Bolin | Carte Blanche 2018

Liu Bolin

Artiste de l'année 2018

Liu Bolin pose son regard sur la Maison en pratiquant l’art du camouflage

Liu Bolin LE PORTRAIT DE L'ARTISTE

Difficile de définir un artiste comme Liu Bolin, vu son parcours et la plasticité de son œuvre. Artiste chinois de premier plan, il se veut autant sculpteur, peintre que photographe.

Liu Bolin a réussi à se construire une réputation mondiale grâce à sa capacité à se camoufler dans les scènes qu’il souhaite mettre en lumière. Un art du camouflage particulièrement subtil, qui laisse toujours deviner sa présence.

Au travers de ses œuvres, l’artiste transmet des messages critiques sur les sujets politiques et sociaux, mais aussi à l’égard de la société de consommation, ou encore sur l’écologie.

 

JÉROBOAM EN ÉDITION LIMITÉE

Pour Ruinart, Liu Bolin a habillé des coffrets en bois abritant un jéroboam de Blanc de Blancs.

L’artiste chinois a ainsi utilisé les vestes qu’il revêt avant de les peindre lors de ses performances pour créer l’habillage des coffrets, limités à 10 exemplaires numérotés.

image

Le programme Carte Blanche Annual Collaboration

Persuadée que l’art a le pouvoir de transformer, de connecter et d’éclairer, Ruinart confie, chaque année depuis 2008, une Carte Blanche à des artistes contemporains de renom pour rendre hommage à son patrimoine. 

Choisis pour leurs engagements, ces artistes sont invités en résidence à Reims pour y découvrir la Maison, ses vignobles et ses Crayères. Chacun à leur tour, ils livrent leur vision du travail de la vigne et de l’élaboration des vins. Leurs propositions artistiques font échos aux valeurs de la Maison et interpellent la société sur le changement climatique. 

Cette relation unique entre Ruinart et l’art remonte à 1896, lorsqu’André Ruinart commanda à l’artiste tchèque Alphonse Mucha sa toute première réclame.