Skip to main content
GASTRONOMIE ESPACE PRESSE

Vous trouverez ci-dessous le matériel presse disponible concernant l'expérience Food For Art (quand la création et la gastronomie se rencontrent) à La Mirande en juillet et août 2021 : communiqué de presse, livret digital et visuels HD.

image

En Avignon, la création et la gastronomie se rencontrent

Alors que la cité des papes accueille une exposition monographique dédiée à David Shrigley à la Collection Lambert, le chef engagé Florent Pietravalle invite l’artiste David Shrigley, Carte Blanche Ruinart 2021, et ses œuvres dans le cadre multiséculaire de La Mirande. À sa table doublement célébrée par une étoile (verte) Michelin et le label écotable, Florent Pietravalle a élaboré des mets en dialogue étroit avec Frédéric Panaïotis, le Chef de caves de la Maison Ruinart, pour créer une expérience inédite : UNCONVENTIONAL / SINGULIER.

Ce menu exclusif accords mets et champagne Ruinart est proposé sur réservation quatre soirs au cours de l’été 2021, les vendredis 9 et 23 juillet, 6 et 13 août (200 € par personne). Le format magnum y sera particulièrement mis à l’honneur, ainsi que le millésime 2009 (R de Ruinart Millésime 2009 et Dom Ruinart Blanc de Blancs 2009).

Conversation à trois voix

Depuis plus de 290 ans, la plus ancienne maison de champagne jalonne son histoire de réinterprétations artistiques.

Encourageant les dialogues créatifs, elle prolonge aujourd’hui l’expérience de sa carte blanche annuelle, par une nouvelle expression gastronomique.

FOOD FOR ART traduit cette rencontre singulière entre ces trois univers animés par les même valeurs.

Première édition avec l’autoproclamé outsider de l’art contemporain britannique, David Shrigley. L’homme au flegme tout britannique détourne l’univers de la vigne et les codes de la maison, dans quarante-deux œuvres drôles et corrosives.

Ses dessins et gouaches racontent autrement les us et coutumes des travailleurs de la vigne, et le processus d’élaboration des vins de champagne.

Son fil conducteur : UNCONVENTIONAL BUBBLES / BULLES SINGULIÈRES. C’est à partir de ce thème, que le chef engagé Florent Pietravalle a conçu la suite, une expérience épicurienne réinventant notre approche de la dégustation.

BULLES SINGULIÈRES

Première édition avec l’autoproclamé outsider de l’art contemporain britannique, David Shrigley. L’homme au flegme tout britannique détourne l’univers de la vigne et les codes de la maison, dans quarante-deux œuvres drôles et corrosives.

Tout commence à Reims, à près de trente-huit mètres  sous terre, dans les crayères de la Maison Ruinart,  classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Là, s’archivent les époques, les aléas du climat.

Là aussi, maturent les champagnes au minimum deux ans et demi, mais souvent bien plus ; jusqu’à 12 ans pour un Dom Ruinart.

Et là commence FOOD FOR ART, un  singulier dialogue entre un chef, Florent Pietravalle, un Chef de caves, Frédéric Panïaotis, et un artiste, David Shrigley. 

Un trio réuni par la Maison Ruinart pour enrichir la réinterprétation de l’artiste de l’année d’une expérience culinaire inédite.

 

UN DÎNER SINGULIER

Chacun, avec son mode d’expression, a traduit l’atmosphère de ces galeries souterraines, successivement  carrières de craie, refuge et lieu de production et de  maturation des vins de la Maison. Pour prendre part à cette histoire, et laisser une trace de sa vision, David  Shrigley a disséminé des messages, visages sculptés,  graffitis décalés, sur ces parois friables.

Ses réalisations s’adressent aux visiteurs mais aussi aux hommes  et femmes qui y travaillent. Elles se mêlent aux traces du temps qui passe. Comme ces fossiles de coquillages,  vestiges de ce qui fut jadis le fond d’un océan, devenu  points de départ pour le chef Florent Pietravalle.  

“Lors de ma visite chez  Ruinart en champagne, j’ai arpenté le vignoble, exploré les crayères. J’ai ensuite dessiné ma vision des vins de la maison.”  David Shrigley 

Dans son menu UNCONVENTIONAL / SINGULIER le  chef multiplie les inspirations iodées, faisant de la mer le point commun entre l’Angleterre, la Champagne et  le bassin méditerranéen. Il convoque huîtres, langoustines, lotte... pour faire écho à la fraicheur aromatique du Chardonnay, cépage roi de la Maison Ruinart. En dialoguant avec le Chef de caves, des associations faussement dissonantes ont vu le jour faisant la part belle aux condiments. « Ils permettent des accords plus complexes qui donnent de la profondeur ! » décrypte Frédéric Panaïotis.

 

Le mode paysage n’est pas disponible.

Afin de profiter de votre expérience, nous vous invitons à revenir en mode portrait.